Sanish Ramgopal: "J'espère avoir ma licence à mon retour de Hong Kong"
Sanish Ramgoal dit avoir appris de ses erreurs du passé
Turf

Sanish Ramgopal: “J’espère avoir ma licence à mon retour de Hong Kong”

Sanish Ramgopal est actuellement sous contrat avec le Hong Kong Jockey club comme cavalier d’entraînement. Il exerce pour le célèbre entraîneur Paul O’Sullivan et espère bien rehausser les étriers à son retour à Maurice en juillet.

Après une année passée à la Hong Kong Jockey Club, où il a aussi eu l’occasion de s’améliorer comme apprenti jockey, le Mauricien sera bientôt de retour au pays. Inside News a sollicité Ramgopal pour une déclaration notamment sur son expérience dans ce pays. « Le travail à Hong Kong où je monte à l’entraînement tous les matins, incluant le dimanche; est très différent de Maurice. Je monte pas moins de dix chevaux le matin en compagnie des tops jockeys au monde, tel que Moreira, Karis Teetan ou encore Zac Purton’. L’occasion de travailler aux côtés des jockeys de tel calibre, vous apprenez toute la discipline et la rigueur du métier. Je monte aussi régulièrement le cheval mécanique pour être au top de ma forme’. Les jours de courses, je suis derrière les stalles de départ. J’aide aussi pour seller les chevaux dans le paddock. J’ai également eu l’occasion d’assister à des ‘horse operation’ en tant que ‘vet aid’. Ce fut très enrichissant comme expérience et malgré qu’on m’a offert un renouvellement de contrat à Hong Kong, je préfère retourner à Maurice pour exercer le seul métier que je connais, c’est d’être jockey et de monter en course. J’ai appris de mes erreurs du passé et j’espère avoir ma licence d’apprenti comme certains de mes collègues qui ont été trouvés coupables de fautes plus graves que moi et qui ont eu l’occasion de remonter en course. Je tiens aussi à remercier le Mauritius Turf Club qui m’a donné mon release pour aller au Hong Kong Jockey Club pour cette expérience hors du commun étant le seul mauricien à avoir monté comme cavalier d’entraînement pour une grosse écurie.J’espère désormais avoir ma licence à mon retour de Hong Kong»

Pour rappel, Sanish Ramgopal a été apprenti champion dans le ‘Quantum Insurance Mauritian Jockey Championship en 2016’. Il a également été parmi les plus brillants apprentis jockeys lors de son passage à l’académie des jockeys en Afrique Du Sud. Il espère que le Licencing Commitee prendra en compte son ‘clean track record’ à Hong Kong pour lui octroyer sa licence d’apprenti jockey et lui redonner une deuxième chance de poursuivre sa carrière comme tous les autres fils du sol tels que Rye Joorawon, Roby Bheekary, Jean Roland Boutanive et autre Jeanot Bardottier, tous qui ont finalement pu rehausser les étriers.

Sanish Ramgopal: “J’espère avoir ma licence à mon retour de Hong Kong”