SATA - Plan Stratégique 2019-2022: s’aligner sur le Programme de développement durable à l’horizon 2030
Il est soutenu que les PMA reste un défi mondial majeur.
Actualités

SATA – Plan Stratégique 2019-2022: s’aligner sur le Programme de développement durable à l’horizon 2030

Le  Plan Stratégique de la Southern Africa Technologies Association (SATA) 2019-2022 qui a été lancé officiellement, à l’hôtel Sofitel, Imperial Resort & Spa, vendredi 26 avril.vendredi, dans le cadre de la 39e Conférence Annuelle de cette organisation, porte sur plusieurs points. Une soixantainte de délégués venant de 17 pays y étaient présents. A la même occasion, il y a eu la cérémonie de passation de pouvoirs pour que le CEO de Mauritius Telecom, Sherry Singh devienne président de la SATA. Ce Plan Stratégique de la SATA 2019-2022 vise essentiellement à s’aligner étroitement sur le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et les 17 Objectifs, autrement connu sous le nom de Développement Durable Objectifs (ODD).

Dans le Plan Stratégique l’accent est mis sur les moyens à mettre en œuvre comment mieux positionner les Pays les Moins Avancés (PMA) dans l’économie mondiale. D’où le plan stratégique du cadre intégré renforcé (CIR) 2019-2022. Dans ce contexte, le FEI [«Enhanced Integrated Framework (EIF)] est spécifiquement mentionné l’ODD (Aide au commerce) pour le travail décent et la croissance du développement économique et contribue à plusieurs autres ODD.

A la même occasion, il y a eu la cérémonie de passation de pouvoirs pour que le CEO de Mauritius Telecom, Sherry Singh devienne président de la SATA.

Il est mentionné que le programme a débuté en 2008 avec l’objectif d’aider les PMA dans leur utilisation du commerce en tant que moteur de la croissance, du développement durable et de l’allègement de la pauvreté.

Permettre l’exportation vers de nouveaux marchés inexploités

Au cours de la dernière décennie, le FEI a aidé les pays les plus pauvres à renforcer les environnements politiques en matière de commerce, de permettre l’exportation vers de nouveaux marchés inexploités et de faciliter que les biens et services traversent facilement les frontières. Il est soutenu que les PMA reste un défi mondial majeur.

«Les PMA continuent de lutter pour participer de manière compétitive au marché mondial marchés. Avec des tensions mondiales croissantes et des menaces sur le commerce systèmes émergents, les PMA font partie des pays qui sont le plus dans les situations les plus vulnérables», peut-on lire dans la préface du Plan Stratégique de la SATA 2019-2022.

Le programme de quatre ans du FEI s’appuie sur les informations susmentionnées. «Nous devons le faire intensifier les efforts pour rendre les secteurs productifs plus compétitifs et résilient en Afrique, en Asie, dans les Amériques et dans le Pacifique», ajoutent les auteurs du Plan Stratégique.

Affirmant que le dernier Plan Stratégique à moyen terme (2016-2018) a exploré cette question de manière assez détaillée, ils mentionnent que le nouveau Plan Stratégique 2019-2022 pousse cette approche à un niveau plus haut, d’autant plus que le FEI utilise ses connaissances, ses ressources et ses partenariats aider les pays à résoudre les problèmes liés au commerce les plus difficiles à relever pour mettre fin à la pauvreté et bâtir une prospérité partagée.

Value for Money

Une soixantainte de délégués venant de 17 pays étaient présents lors du lancement du Plan Stratégique de ;la SATA 2019-2022, à l’hôtel Sofitel, Imperial Resort & Spa, vendredi 26 avril.

Le FEI est déterminé à fournir ses résultats en ligne avec avec le cadre Value for Money (VfM). Il est mentionné que la transition de la 3e  à la 4e  révolution industrielle et les technologies numériques et automatisées qui y sont associées, aux côtés du leadership émergent du secteur privé, ouvrent la voie à des développements sans précédent dans l’économie mondiale. Il est aussi, souligné que les objectifs mondiaux fournissent un cadre crucial pour l’action collective et le FEI est le seul programme à être spécifiquement mentionné l’ODD en tant que mécanisme clé pour canaliser les ressources vers les PMA. Avec l’évolution rapide de l’environnement commercial mondial actuel, le FEI utilisera au mieux les réseaux nationaux pour accélérer l’action, l’intensification de la collaboration et la stimulation les investissements pour le commerce.

Depuis sa création, le CIR est un partenariat mondial à titre de l’aide au commerce en action pour les PMA. La première phase du programme, lancée en 2008, est devenue opérationnelle en 2010. Le document-cadre du programme pour la 2e phase du CIR et le plan à moyen terme 2016-2018 constituent les fondements de ce plan à moyen terme 2019-2022. Au cours des dix dernières années, en collaboration avec ses partenaires, la SATA a aidé les PMA à entreprendre un travail analytique détaillé de diagnostic en vue d’identifier et d’intégrer les priorités commerciales du développement national, ainsi que de renforcer les capacités de production et les capacités institutionnelles liées au commerce.

«Le CIR a contribué à susciter la volonté politique»

«Le plus important encore, grâce à notre soutien aux PMA pour qu’ils mènent leurs propres programmes de développement du commerce, le CIR a contribué à susciter la volonté politique, la confiance des parties prenantes locales et des engagements forts en matière de commerce. Les investissements de démarrage du CIR ont créé des tremplins dans les principaux secteurs d’exportation des PMA pour aider les acteurs locaux à poursuivre sur leur lancée et à intensifier les résultats des interventions initiales du CIR», souligne le Plan Stratégique de la SATA.  Cela avant d’ajouter :

«Les PMA doivent trouver de nouvelles voies pour mieux s’intégrer dans le commerce régional; amener les acteurs de base, en particulier les femmes, les jeunes et les MPME dans leur trajectoire de développement du commerce; et exploiter les ressources pour investir davantage dans l’avenir afin de s’adapter aux évolutions industrielles et technologiques», énumère le Plan Stratégique.

S’agissant de sa vision, sa mission et de ses objectifs, il est soutenu que la vision du CIR intitulée Un commerce inclusif pour une vie meilleure, reflète l’engagement de la SATA en faveur de la réalisation des objectifs de développement durable. Il est également souligné que «les PMA sont habilités à utiliser le commerce et les investissements pour s’intégrer dans le commerce mondial à des fins du développement durable et de la réduction de la pauvreté».

«Cross Cutting Priorities»

Il est mentionné que cela répond à l’appel de la communauté internationale pour que le CIR serve de principal moyen de mobilisation et d’appui de l’aide au commerce pour le travail décent et la croissance économique des PMA, conformément à l’OBD.

Pour mener à bien sa mission, le CIR contribuera aux objectifs suivants: (a) amélioration du climat commercial propice à une croissance inclusive et durable des PMA; et (b) accroître les exportations et l’accès aux marchés internationaux pour les PMA.

Par ailleurs, ce Plan Stratégique accentue sur les «Cross Cutting Priorities».  «Dans notre recherche de résultats percutants et durables, comme indiqué dans les objectifs et priorités spécifiques, l’expérience du FEI au cours des dix dernières années donne une idée de la nécessité d’accorder une attention particulière à un certain nombre de questions transversales, notamment l’autonomisation économique des femmes, l’emploi des jeunes et la situation des pays du CIR fragilisés et affectés par les conflits. En se concentrant sur ces groupes et les situations de pays, les travaux au titre du Plan Stratégique 2019-2022 contribueront à garantir que le commerce est inclusif et offrent aux groupes et aux pays des possibilités ciblées de bénéficier directement du commerce», souligne le Plan Stratégique.

SATA – Plan Stratégique 2019-2022: s’aligner sur le Programme de développement durable à l’horizon 2030