SEAS - 15 000 cas bloqués à la MRA: les premiers “tricheurs” commencent à se manifester
Les premiers “tricheurs” des 15 000 cas de suspicion d’irrégularités sous le Self Employed Assistance Scheme (SEAS) commencent à se manifester, apprenons-nous des sources officieuses de la la Mauritius Revenue Authority (MRA).
Actualités

SEAS – 15 000 cas bloqués à la MRA: les premiers “tricheurs” commencent à se manifester

Les premiers “tricheurs” des 15 000 cas de suspicion d’irrégularités sous le Self Employed Assistance Scheme (SEAS) commencent à se manifester, apprenons-nous des sources officieuses de la la Mauritius Revenue Authority (MRA). On fait remarquer que certains utilisent des subterfuges pour restituer la somme de Rs 5 100 qu’ils ont obtenues de manière frauduleuse.

Il nous est révélé que parmi, il y a des étudiants qui sont à la recherche des moyens pour retourner les sommes encaissées à l’Etat, lesquelles sont puisées des fonds destinés aux personnes qui sont engagées dans le secteur informel. Ayant eu vent que la MRA allait effectuer un post-control sur les cas, desquels des enquêtes seront instituées, ils  cherchent des astuces pour tirer leurs épingles du jeu. “Certains nous disent qu’ils étaient ivres et qu’ils ignorent ce qu’ils ont commis”, affirme une source à la MRA. L’important pour la MRA est de récupérer l’argent.

SEAS – 15 000 cas bloqués à la MRA: les premiers “tricheurs” commencent à se manifester

A lire aussi:https://www.inside.news/secteur-informel-seas-quelque-15-000-cas-de-suspicion-dirregularites-releves-a-la-mra/