Faits Divers

Il est séquestré par son ex petite amie qui lui réclame Rs 100 000

Rehbaaz N (19 ans),  un agent de maintenance à l’hôtel Belle Mare, a fait une déclaration au poste police de Camp de Masque pour séquestration. Il a relaté à la police qu’il était amoureux d’une certaine Bibi Shameem S. depuis décembre 2018 et qu’ils avaient décidé de se marier. Mais les choses ne sont pas passées comme il le souhaitait. Récit…

Nous sommes au mois d’avril 2019.   Sheroz et Shehad, les frères de la jeune femme, se sont fermement opposés à ce mariage,  car ils accusaient Rehbaaz d’être un toxicomane. Afin de dissiper tout malentendu, le futur gendre s’est rendu chez les parents de l’élue de son coeur pour s’expliquer. Les choses ont vite tourné au vinaigre et Shehad l’a menacé avec un scalpel avant de lui lancer d’un ton menaçant : « Si mo touss toi avek sa, disang pu pisser lor toi… »

Shameem lui a, à son tour, exigé de lui rendre une somme de Rs 15 000 qu’ils avaient perdu  au casino. Au cas contraire, ses frères et elle-même  lui donneraient une correction. Quoi qu’il en soit, Rehbazz a pu quitter le domicile de sa petite amie sain et sauf.

Le samedi 17 mai 2019, Shameem a appelé Rehbaaz et lui a demandé  de venir chez elle. Croyant que sa future épouse et ses frères étaient revenus à de meilleurs sentiments, il s’y est rendu aux alentours  de 16h30, Une fois sur place, il a été invité à entrer dans une chambre à coucher mais il a vite déchanté.  Une fois à l’intérieur, il a été surpris de voir ses deux-beaux frères en face de lui. Shameen a fermé la porte à double tour derrière elle.

Shezad a alors posé un revolver et deux balles sur une table. Sheroz a sorti une boîte de lames et a menacé de le taillaider. Rehbaaz, tétanisé par la peur est resté figé. Il a été tenu en otage jusqu’à 21h30 avant d’être relâché. Les choses sont terminées? Pas tout à fait…

Le 22 mai 2019, Rehbaaz a reçu un appel téléphonique : « si to pas donn mwi Rs 100 000 mo pou fer enn case sodomie contre toi », lui a-t-elle dit avant de raccrocher. Pour Rehbazz, c’est la goute d’eau qui a a fait déborder le vase.

Séquestré, son ex lui menace : « si to pas donne moi Rs 100 000 mo pou fer enn case sodomie contre toi… »