Sudhir Sesungkur : « Il est important de gérer nos réserves de manière efficace »
Le ministre Dharmendar Sesungkur pense qu’Il y actuellement un vent nouveau qui souffle, un vent annonciateur de bonnes nouvelles...
Actualités

Sudhir Sesungkur : « Il est important de gérer nos réserves de manière efficace »

Sur le plateau de Breakfast Show de Wazaa FM ce jeudi matin, le ministre des Services financiers et de la Bonne gouvernance, Sudhir Sesungkur, est revenu sur la question qui fait débat depuis la présentation du Budget 2019/2020, lundi. Le ministre a souhaité justifier la mesure prise par le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, concernant l’utilisation des réserves de change de la Banque de Maurice pour mitiger la dette publique.

Il explique que « il est important de réformer la gestion des finances publiques et de gérer nos réserves de manière efficace » et ajoute que « une méthode efficace pour gérer ces réserves c’est de les placer dans différents fonds pour les faire fructifier ».

Lors de l’émission, le ministre Sesungkur a rappelé qu’en 2013, la dette publique représentait 64.2% du Produit Intérieur Brut (PIB) du pays. Et quand la dette publique est forte, a-t-il précisé, c’est un risque pour le pays.

« En 2018/2019, nous avons vu l’ampleur de cette dette. Elle est aujourd’hui chiffrée à Rs 327 milliards. Nous avons donc décidé de prendre des mesures, non pas pour camoufler les chiffres comme veut le faire croire l’opposition, mais pour innover. C’est une approche réformatrice », a soutenu le ministre des Services financiers.

Le ministre Sesungkur insiste que c’est une sound management practice que d’utiliser ces réserves pour amortir le poids de nos engagements financiers externes. Il conclut en disant que : « il s’agit d’une pratique adoptée par plusieurs pays, dont l’Inde et l’Argentine. »

Sudhir Sesungkur : « Il est important de gérer nos réserves de manière efficace »