Actualités

Tandem Goolamaully-Hurhanghee: l’opération «Barr Goal» a démarré !

Qui veut noyer son chien, l’accuse de rage! Nous assistons aujourd’hui clairement à une opération « Barr Goal » montée de toutes pièces par des personnages sans scrupule visant surtout à nuire à la réputation d’une personne. Quand toutes les stratégies machiavéliques tombent à l’eau, l’opposant fait ainsi usage de calomnies et se cache derrière des fausses vérités visant à s’attirer la sympathie d’une majorité et aujourd’hui les idéaux ignobles sont nombreux.

Une vidéo postée sur les réseaux sociaux et qui est arrivée comme par hasard dans les locaux de TopTV qui en retour l’a diffusé aux petites heures du matin, interpelle. Pas besoin d’être savant pour comprendre le but derrière une telle action. Deux personnages qui nous font penser à Dupont et Dupond de l’iconique Tintin. D’un côté Ashley Hurhanghee, célèbre malgré lui pour avoir traîné sa propre mère et son frère devant un tribunal sur fond d’héritage et de l’autre Samad Goolamaully, reconnu coupable de tentative de braquage en Angleterre en 1986.

Revenons à cette vidéo qui intervient quelques jours seulement après qu’un internaute ait signifié son intention de faire toute la lumière sur l’affaire intitulée par TopTV «SherryGate». Des interrogations se soulèvent ainsi sur la vraie motivation derrière. Pourquoi est-ce que le soi-disant dénonciateur se décide-t-il un an après de lever le «professional privilege» accordé à ses hommes de loi ? De quoi Goolamaully et Huranghee ont-ils peur ? Qui cherchent-ils à protéger dans cette affaire ? Pourquoi cherchent-ils à mettre la pression sur la police en faisant ces allégations farfelues ? Pourquoi la vidéo atterrit subitement à Top FM et non ailleurs ? Complot dites-vous ?

Avons-nous affaire à des gens sérieux ou «politically driven» ? Il faut pour cela revenir sur certains faits du passé. Puisque les deux insistent sur le mot «complot», il serait important de faire un rappel sur une affaire impliquant Samad Goolamaully sur fond de complot, également. En avril 2017 l’amie intime de Navin Ramgoolam, Nandanee Soornack, avait déclaré que l’homme de loi l’aurait fait des propositions pour revenir à Maurice pour témoigner contre l’ancien Premier ministre en échange d’une protection assurée. Ouvrons une parenthèse politique, Samad Goolamaully a pleinement participé à la campagne politique du MSM en 2014 dans la circonscription no.3. Pourquoi ? Attendait-il une récompense qui n’est jamais arrivée ? Pourquoi avait-il alors défendu Pravind Jugnauth en disant, «Pravind Jugnauth is innocent » devant la commission d’enquête sur la drogue ? Assistons-nous à un cas flagrant de «roder boutisme » ? Ashley Hurhanghee est lui aussi touché par des allégations de complot dans l’affaire Bet365, toujours en 2017. Comme quoi les paroles s’envolent mais les écrits restent.

Cela commence à faire «too much». Il faut faire attention à ces personnes qui essaient d’empoisonner la pensée de la population et retourner celle-ci contre le pouvoir en place et les institutions du pays. Nous avons un peuple exemplaire que les politiques sans vergogne veulent utiliser pour mener leur cabale.

Tandem Goolamaully-Hurhanghee: l’opération «Barr Goal» a démarré !