Thé vert-Pravind Jugnauth: «La production a augmenté de 7 309 tonnes en 2017 à 8 056 tonnes en 2018 (+10,2%)»
Actualités Editor's Picks

Thé vert-Pravind Jugnauth: «La production a augmenté de 7 309 tonnes en 2017 à 8 056 tonnes en 2018 (+10,2%)»

«La production de feuilles de thé vert a augmenté passant de 7 309 tonnes en 2017 à 8 056 tonnes en 2018, soit une hausse de 10,2%»: propos du Premier ministre, Pravind Jugnauth, lors d’un exercice de vulgarisation des mesures budgétaire 2019-2020 aux planteurs au Farmers’ Centre de Saint Pierre, jeudi 11 juillet. D’emblée, il a soutenu que la production de thé connaît une croissance de 7% depuis 2015.

La superficie sous plantation de thé en 2018 était de 656 hectares, soit une augmentation de 5,5% par rapport à 622 hectares en 2017. 

«De nouvelles pépinières sont implantées à La Brasserie en vue de distribuer des plants gratuitement aux planteurs de thé», a affirmé le Premier ministre. «Plus de 600 arpents dans les anciennes plantations de thé ont été identifiés. Il y a des opérateurs privés qui s’apprêtent à rouvrir l’ancienne usine de the de Dubreuil», a-t-il souligné.

Tout en affirmant que la demande en thé est en train de s’accroître, le Premier ministre a renchéri: «Le thé mauricien est un des meilleurs au monde»

Pour rappel: il fut un temps, un temps, où le secteur théier était en déclin, pour ne pas dire voué vers une mort lente, cela par manque de vision et de volonté politique. Par conséquent, plusieurs arpents sous culture de thé étaient à l’abandon et certaines usines, à l’instar de Dubreuil avaient fermé leurs portes. Plusieurs centaines d’employés, notamment des cueilleurs de thé s’étaient retrouvés sur le carreau et des planteurs résignés à leur sort.

Subitement dans la mouvance de la découverte des vertus du thé noir et du thé de la Chine et d’autres variétés de thé à la valeur ajoutée, le thé mauricien a repris son envol.

Thé vert-Pravind Jugnauth: «La production a augmenté de 7 309 tonnes en 2017 à 8 056 tonnes en 2018 (+10,2%)»