Triolet : le Forces Vives réitèrent la nécessité d’une Traffic Unit
Des hauts gradés de la force policière, dont l’ACP Bhardwaj Dawooonarain, responsables de la police du nord, étaient présents à cette réunion.
Actualités

Triolet : le Forces Vives réitèrent la nécessité d’une Traffic Unit

Les Forces Vives de Triolet qui ont tenu une réunion, au siège du Village Hall, la semaine dernière, sous la houlette du conseiller de district de Pamplemousses, Prakash Manaroo, ont réitéré leur demande pour la mise en place d’une Traffic Unit dans ce village, considéré comme étant le plus long de Maurice. Cela en vue d’atténuer la situation par rapport aux embouteillages. Des hauts gradés de la force policière, dont l’ACP Bhardwaj Dawooonarain, responsables de la police du nord, étaient présents à cette réunion.

«Les plus gros problèmes d’embouteillages se situent sur le tronçon de la route principale, à hauteur de Trois Boutiques en allant vers 9e Mile et sur celui d’Anand Square en direction de la jonction de Bonair Road», a déploré Prakash Manaroo. Selon lui, cette situation chaotique découle de certains marchands, notamment halim, grillades, poulet croustillants, marchands de légumes… qui sont opérationnels, à proximité des trottoirs, cela sans faire provision des espaces parking.

«Le comble est que les autorités concernées a délivré des permis et autres ‘clearance’s sans en exiger la nécessité de faire provision pour des parkings. S’ajoutent à ces embouteillages certaines grosses boîtes, à l’instar d’une banque, d’une compagnie de téléphonie, deux services des pompes funèbres qui y sont opérationnels et dépourvues de parking», a martelé le conseiller de district de Pamplemousses. Aussi, il a insisté pour que la route menant à la mediclinic de Triolet soit dans les deux sens, et non à sens unique. «Inconcevable que des automobilistes se rendant à la mediclinic ou transportant leurs proches souffrants se voient contraindre de faire le tour du bazar de Triolet et garer leurs véhicules au parking du bazar pour se rendre à ce centre de santé», a-t-il maintenu.

Le conseiller de district de Pamplemousses, Prakash manaroo s’adressant aux Forces Vives de Triolet. On peut remarquer dans l’assistance, Kreepalloo Sunghoon et Ajay Dussoye, entre autres.

Les autres problèmes soulevés par les Forces Vives de Triolet, lors de cette réunion, est la transfert du lieu de distribution de la méthadone qui devant le poste de police de Triolet à un endroit approprié et la délocalisation d’un casino qui y est considéré comme une source de plusieurs nuisances et d’insécurité. «Upon request of several inhabitants of Triolet, We councillors of Triolet Village Council requestion you to shift the supplying of methadone at the Triolet Police to another place», écrivent les conseillers de village dans une petition, adressée au ministre de la Santé, Anwar  Husnoo.

«This is causing enormous prejudice to the society. Given that it’s in a strategic place where there are schools, post office and other localities and situated on the main road of Triolet, We would appreciate if you can consider this request at the soonest possible», soulignent les pétitionnaires.

S’agissant du transfert du casino en question à un  endroit alternatif, Prakash Manaroo a dénoncé l’insécurité qui y règne à Trois Boutiques et les ravages, causés par ce jeu du hasard dans ce village. «Pas plus tard que la semaine dernière, un joueur qui avait remporté une somme de Rs 50 000 à ce casino s’est fait attaquér à sa sortie de cette maison des jeux. Enough is enough !»,  a déploré Prakash Manaroo. «This…club has witnessed a lot of chaos causing disturbance in the neighbourhood, such as robbery, fighting issues, harmful assault, noises and so on. It does not create a suitable and positive environment»,  écrivent des habitants de Triolet dans une pétition. «This have had and may continue to have an adverse effect on our youngters in today’s generation», soulignent-ils.

Triolet : le Forces Vives réitèrent la nécessité d’une Traffic Unit