Trump claque la porte, nouveau camouflet à Theresa May
Donald Trump a quitté la réunion avec les démocrates sans crier gare
Monde

Trump claque la porte, nouveau camouflet à Theresa May

Donald Trump veut un mur, séparant les Etats-Unis au Mexique. Les démocrates au Sénat n’en veulent pas. Shutdown, soit  l’arrêt du fonctionnement de plusieurs administrations et services fédéraux. En Angleterre, la marge de manoueuvres de Theresa May est que que jamais restreint  avec un amendement à une loi budgétaire qui limite la possibilité pour son gouvernement d’accepter un Brexit sans accord avec l’Union européenne. En France, le mouvement Gilet Jaune est loin d’être fini…

“Shutdown” : Trump “claque la porte” des négociations budgétaires
Planète infos: Etats Unis...420 000 fonctionnaires sans salaire, deux arrestations à Gatwick
Environ 800 000 fonctionnaires, indispensables au fonctionnement de l’Etat, devront travailler sans percevoir de salaire

Il n’y a pas eu de discussions à proprement parlé. La discussion a tourné court. Une nouvelle tentative pour mettre fin au “shutdown, entre Donald Trump et les ténors démocrates du Congrès sur les négociations budgétaires a brusquement pris fin, mercredi 9 janvier, lorsque le président américain a décidé d’y mettre un terme. Depuis plus de deux semaines, quelque 800 000 fonctionnaires fédéraux ne sont plus payés. Et le record du plus long “shutdown” de l’histoire est sur le point de tomber : 21 jours, entre fin 1995 et début 1996, sous le présidence de Bill Clinton. “Le président s’est levé et est parti”, a relaté Chuck Schumer, leader des démocrates au Sénat. “Je viens de quitter une rencontre avec Chuck (Schumer) et Nancy (Pelosi), une pure perte de temps”, a de son côté tweeté le président américain. “J’ai dit bye-bye”.

Sommet Trump-Kim : « imminent », selon les médias

Le président nord-coréen a achevé, jeudi, une visite surprise en Chine. Il a promis de faire en sorte que son deuxième sommet avec son homologue américain débouche sur des « résultats » qui répondront aux attentes de la communauté internationale. Le président chinois Xi Jinping a apporté son appui à Kim Jong-un dans ses tractations avec les Etats-Unis, ont rapporté jeudi 10 janvier les médias d’Etat, avant un second sommet qui pourrait être « imminent » entre le dirigeant nord-coréen et Donald Trump.

Brexit : le Parlement britannique inflige un camouflet à May
Theresa May, le Première ministre britannique

Les députés britanniques ont infligé, mardi 8 janvier au soir, un camouflet à la première ministre, Theresa May, en approuvant un amendement à une loi budgétaire qui limite la possibilité pour son gouvernement d’accepter un Brexit sans accord (« no deal ») avec l’Union européenne.
Le vote, acquis de justesse par 303 voix contre 296 grâce à la défection de vingt députés conservateurs, concrétise la volonté du Parlement de reprendre la main sur un exécutif impuissant à lui faire accepter l’accord sur la rupture avec l’UE négocié avec Bruxelles. Il donne un avant-goût de l’échec qui attend probablement la première ministre, mardi 15 janvier, lorsque ce compromis sur le Brexit sera lui-même mis aux voix.

Gilets jaunes : le Sénat demande au gouvernement de reprendre sa loi «anticasseurs»
Le gouvernement français envisage de « durcir le dispositif d’ordre public » pour contrer le mouvement de gilets jaunes

Après un nouveau week-end de violences lors de l’acte VIII de la mobilisation des gilets jaunes, l’exécutif cherche une réponse sécuritaire. Elle sera apportée par Édouard Philippe ce soir quand le Premier ministre fera des annonces destinées « à durcir le dispositif d’ordre public ». En fin d’après-midi, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner annonce, lui, une future loi d’orientation et de programmation pour la sécurité. Quelles nouvelles mesures pourraient alors voir le jour ? Une première proposition est venue lundi, par la voix du patron du parti majoritaire, Stanislas Guerini. « Il faut solliciter tout l’arsenal de solutions, y compris sécuritaires. Nous pouvons avoir un fichier pour repérer les casseurs (…) et les interdire de manifester » lance-t-il, reprenant ainsi une demande du syndicat de policiers, Alliance.

Trump claque la porte, nouveau camouflet à Theresa May