Faits Divers

Un homme ligoté au portail d’un cimetière et sauvagement battu

Il a été ligoté au portail d’un cimetière avant d’être sauvagement battu. Ses agresseurs ont également tenté de l’étrangler. Dayanand Seewoogoolam (55 ans), un employé du cimetière de Bois Marchand, a cru que sa dernière heure était arrivée.

Les malfaiteurs ont préféré lui laisser la vie sauve. Ils ont pris la fuite sur sa bicyclette électrique après avoir fait main basse sur son téléphone portable et une somme de Rs 1330.

Les faits se sont produits, vendredi dernier, au cimetière de Bois Marchand. Le quinquagénaire  a été surpris par deux individus lorsqu’il s’apprêtait à quitter le cimetière pour rentrer chez lui à Goodlands. L’un d’eux était armé d’un couteau. Les deux hommes l’ont roué de coups avant de le ligoter avec du fil électrique.

Un suspect a été arrêté par les hommes du sergent Reedoye de la Criminal Investigation Division (CID) de Terre Rouge, mercredi. Il s’agit de Jean Huto Milazar. Le suspect a été identifié par le quinquagénaire. Les limiers de la CID ont retrouvé la bicyclette électrique sur un terrain en friche le même jour. Quant à Dayanand Seewoogoolam, blessé à l’oeil droit, il a été hospitalisé pendant trois jours. Il a pu regagner son domicile, lundi

Un homme ligoté au portail d’un cimetière et sauvagement battu