Un handicapé accuse un policier d’extorsion
Le policier a été traduit en cour de Mahébourd
Faits Divers

Un policier accusé de viol la veille de la St Valentin

Un policier gardera sans doute un souvenir amer de la St Valentin. Primo : une amie a porté plainte contre lui pour viol le 13 février. Deuxio, il devra donner sa version des faits aux limiers de la Criminal Investigation Division (CID) de Moka, ce jeudi 14 février.

Ce jeune policier, domicilié, à Montagne-Blanche pourrait être arrêté pour viol. La jeune femme, âgée de 20 ans, explique qu’elle avait fait la connaissance du policier sur Facebook, l’année dernière. Il l’avait invitée chez lui le 3 février à l’occasion de son anniversaire. Elle relate qu’elle avait passé la nuit chez lui car elle avait consommé de l’alcool et qu’elle n’était dans son état normal.

La jeune femme fait ressortir dans sa déposition qu’elle n’avait pas dormi dans la même chambre que le policier. Aux alentours de 4 h du matin, dit-elle, ce dernier est entré dans la pièce. Puis, il a commencé à la déshabiller. Elle a tenté de lui résister mais elle ne faisait pas le poids. Le policier aurait alors abusé d’elle sexuellement.

Or ce n’est qu’hier, la veille de la St Valentin, que l’habitante de Quartier Militaire a décidé de porter plainte contre le policier. Les policiers de Montagne-Blanche prennent, néanmoins, la version de la jeune femme avec des pincettes car cette dernière avait, en 2014, rapporté un cas similaire à la police. Elle avait porté plainte contre un « nursing officer » pour viol.

Un policier accusé de viol la veille de la St. Valentin