Venezuela: Juan Guaido n'exclut une intervention américaine
Sous l’égide de Maduro, l’économie du Venezuela, riche en pétrole, s’est effondrée, laissant le pays en proie à l’hyper-inflation
Monde

Venezuela: Juan Guaido n’exclut une intervention américaine

Le président autoproclamé du Venezuela, Juan Guaido, a refusé d’exclure la possibilité d’autoriser l’intervention des États-Unis pour aider à forcer le président Nicolas Maduro à quitter le pouvoir et à atténuer une crise humanitaire.

Le chef de l’opposition a lancé une tentative d’éviction de Maduro le mois dernier, se déclarant président par intérim, une initiative reconnue par les États-Unis et environ 40 autres pays, dont 20 de l’Union européenne.

Sous l’égide de Maduro, l’économie du Venezuela, riche en pétrole, s’est effondrée, laissant le pays en proie à l’hyper-inflation, à la récession et à la pénurie de produits de première nécessité tels que l’alimentation et les médicaments.

Situation d’urgence…
Juan Guaido a lancé une tentative d’éviction de Maduro le mois dernier, se déclarant président par intérim

« Nous allons faire tout ce qui a un coût social inférieur, qui génère la gouvernabilité et la stabilité pour faire face à la situation d’urgence », a déclaré Guaido, 35 ans.

Il tente d’importer des vivres et des médicaments des États-Unis, mais les fournitures sont bloquées dans des entrepôts en Colombie, car l’armée vénézuélienne a bloqué l’entrée.

Auparavant, Maduro avait promis de ne pas laisser entrer de “fausses aides humanitaires” et avait affirmé que la crise au Venezuela avait été « fabriquée par Washington » pour justifier une intervention.

Guaido dit que 300 000 personnes pourraient mourir si elles ne sont pas aidées. « La première étape consiste à contenir l’urgence de l’assainissement. Il y a deux jours, huit enfants de moins de trois ans ont perdu la vie… déshydratés, souffrant de malnutrition », a déclaré Guaido.

Les services publics défaillants, notamment l’eau, l’électricité et les transports, comptent parmi les pires problèmes du Venezuela, tandis que les hôpitaux manquent de médecins et de fournitures médicales.

Venezuela: Juan Guaido n’exclut une intervention américaine