Vers un retour de Dylan Migale à Maurice en juillet
Turf

Vers un retour de Dylan Migale à Maurice en juillet

Actuellement sous contrat avec le Hong Kong Jockey Club en tant que «trackrider», Dylan Migale devrait retourner au pays au mois de juillet. Son bail arrive à terme après une année à Hong Kong. Ce jeune apprenti espère bien avoir sa licence une fois à Maurice, bien évidemment, si les courses reprennent ici.

On se souvient qu’il avait fait son apprentissage à l’académie de Malaisie ou il avait ramené sa première victoire à sa toute première monte avec Belwins. C’était en 2015 à l’hippodrome de Perak. Avant son départ pour Hong Kong, il donnait un sacré coup de main à l’établissement Gilbert Rousset au training.

La première victoire de Dylan Migale avec Belwins en 2015 à Perak

Nous sommes rentrés en contact avec ce jeune apprenti de 25 ans. Il répond ci-dessus à nos quelques questions.

  • Qu’est ce qui vous a marqué le plus jusqu’ici à Hong Kong?

La journée de Longines International. J’ai pu rencontré de crack jockeys à l’instar de Ryan Moore, Frankie Dettori, Christophe Soumillon entre autres.

  • Comment voyez-vous l’organisation des courses à Hong Kong, surtout en ce moment où la pandémie du Covid-19 a mis à terre plusieurs pays du monde?

Malgré le virus, l’organisation des courses de fait de façon très structuré. Le professionnalisme saute aux yeux. Toutes les mesures nécessaires sont prises. Il y a un protocole bien établi.

  • Plusieurs top jockeys évoluent dans ce pays ou sont de passage. Qui sont les jockeys avec qui vous avez changé quelques mots et qui vous a donné des conseils pratiques?

Il y en a plusieurs. Joa Moreira, Karis Teetan, Zac Purton, Andrew Fortune. Je suis reconnaissant envers eux.

  • Il vous reste encore deux mois et demi sur votre contrat à Hong Kong. Comment cette expérience jusqu’ici vous a aidé à vous perfectionner davantage?

Je suis très fière et contente que Karis Teetan monte ici. Il m’a montré beaucoup de choses. Je regarde également tous les autres jockeys qui exercent. J’essaye d’apprendre le maximum possible. Et même si c’était à l’entraînement, j’ai pu piloter quelques bons coursiers pour de ‘top trainers’.

Vers un retour de Dylan Migale à Maurice en juillet