Vicky Veeramootoo, un ex-cadre d’une maison de jeu arrêté
Actualités

Vicky Veeramootoo, un ex-cadre d’une maison de jeu arrêté

Vicky Veeramootoo, un ex-cadre du département de comptabilité, aussi responsable des transactions financières des compagnies du groupe, aurait été chargé, en mai 2011, de régler une dette à l’étranger de la compagnie Mahé Jeux ltée, à une hauteur de € 127,000.

Au lieu d’effectuer la transaction à travers la Mauritius Commercial Bank, institution bancaire du Senator Group, Vicky Veeramootoo se tourne vers une agence de Thomas Cook pour effectuer la transaction. Cette agence avait pour pratique de payer des commissions sur une base d’« introducer fee » pour toute personne apportant un nouveau client.

Sur une base de pourcentage de la transaction, Vicky Veeramootoo touche Rs 390,000 de commissions dans un premier temps. Il redirigera plusieurs autres transactions du Senator Group à travers Thomas Cook et touchera environ Rs 1 million en terme de commissions, sans que ses employeurs ne sachent.

Au cours de son interrogatoire à l’ICAC, le suspect admet avoir touché ces commissions, mais n’explique pas dans quelle circonstances les faits se sont produits. L’enquête a démontré que Vicky Veeramootoo a agi en contravention de la Section 16 du Prevention of Corruption Act (PoCA), soit Corruption of Agent du PoCA. L’ICAC se penche actuellement sur les biens du suspect, qui dépasse largement ses revenus, dans plusieurs volets de blanchiment d’argent. Le suspect sera traduit devant le tribunal Port Louis Sud pendant la journée.

Vicky Veeramootoo, un ex-cadre d’une maison de jeu arrêté