Post-Genela: visite officielle de 48heures pour Pravind Jugnauth à Rodrigues
Actualités

Vienne : Pravind Jugnauth parle d’encadrement psycho-social pour les usagers de drogue

Pravind Jugnauth a pris la parole à la 62e session de la Commission on Narcotics Drugs à Vienne en Autriche, hier, vendredi 15 mars. Le Premier ministre a parlé du fléau de la drogue à Maurice et les différentes mesures prises par le gouvernement pour contrer ce problème.

« This world-wide escalation of the drug phenomenon has not left Mauritius unscathed », a-t-il affirmé. Selon Pravind Jugnauth, l’un des défis pour Maurice est la mise en place d’un encadrement psycho-social pour les usagers de drogue. Il a ajouté que l’objectif du gouvernement est la réhabilitation et la réintégration sociale des usagers de drogue.

Pravind Jugnauth a souligné que selon le rapport mondial sur les drogues par l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (UNODC), 6% de la population mondial âgé entre 15 et 64 ans a consommé de la drogue au moins une fois.

Selon le Premier ministre, les 15 dernières années ont été témoin d’une hausse de substances psychoactives. « Aujourd’hui la consommation de la drogue synthétique a atteint un niveau alarmant ». Pravind Jugnauth souligne que le fléau de la drogue a des répercussions sur la santé publique et affecte surtout les jeunes et les adolescents.

Le chef du gouvernement parle d’instauration d’une « health-based and a person-centered approach » pour encadrer ceux dans le besoin.

Pravind Jugnauth a également évoqué la démarche « audacieuse » de Maurice de mettre en place une Commission d’enquête sur la Drogue et l’instauration d’une Dangerous Drug Act.

D’autre part, le Premier ministre a aussi affirmé que des équipements et des formations ont été continuellement offerts à la force policière pour contrer le flux des drogues illégales.

Il a aussi souligné qu’avec l’aide de l’UNODC, Maurice a développé un National Drug Control Master Plan 2019-2023. Pour lui, cela démontre l’engagement du gouvernement pour établir des « appropriate drug controlled strategies ».

Pravind Jugnauth a aussi parlé de la mise sur pied d’un High Level Drugs and HIV Council pour proposer, formuler, revoir et valider des politiques nationales sur les drogue et le VIH.

Selon le chef du gouvernement la coopération régionale et internationale est cruciale « to act against drug-related crimes ». Il a indiqué que les autorités malgaches et mauriciennes collaborent étroitement pour démanteler le réseau de drogue entre les deux pays.

« Mauritius has made efforts to deepen cooperation with other countries in the Indian Ocean to combat drug trafficking ».

D’autre part, Pravind Jugnauth affirme que Maurice est honoré d’avoir reçu la proposition pour accueillir le prochain réunion du Heads of Narcotics Law Enforcement Agencies Africa (HONLEA).

Vienne : Pravind Jugnauth parle d’encadrement psycho-social pour les usagers de drogue