Violence conjugale : « Mo pou fer prizon lor to nom… !»
Christine a porté plainte au poste de police de La Tour Koenig contre son ex
Faits Divers

Violence conjugale : « Mo pou fer prizon lor to nom… !»

Christine vit dans la peur. Menacée de mort par son ex concubin, elle craint à présent que ce dernier ne mette ses menaces à exécution. Cette habitante de La Tour Koenig  a déposé plainte au poste de police de la localité après avoir été agressée vendredi. Elle relate dans sa déposition qu’elle s’apprêtait à rentrer chez elle lorsqu’elle a été accostée par son ex concubin âgé de 54 ans et employé à l’imprimerie du gouvernement. Ce dernier lui a dit qu’il souhaitait lui parler. Lorsque Christine a refusé, le quinquagénaire furieux l’a saisie par le bras avant de lui lancer d’un ton menaçant : « Mo pou fer prizon lor to nom !».

Christine lui a alors lancé :

« Ki to gagné, to la tete pas bon !? To fou ?».

Son ex concubin ayant très mal pris cette remarque a rétorqué. « Ki to dir ta p… !?». Selon Christine, son ex l’a poussée violemment avant de poursuivre sa route.

 Violence conjugale : « Mo pou fer prizon lor to nom… !»