Faits Divers

Violence conjugale : « Mo pou koup to figir…»

« Get mwa bien. Mo pou koup to figir. To enn gran p… !». Ce sont les menaces qu’a proférées, un boucher de 22 ans à sa concubine.  Celle-ci, victime de violence conjugale, a abandonné le toit conjugal avec leur fille d’un an pour élire domicile chez sa mère, le 13 septembre.

C’est pourquoi son concubin a débarqué chez sa mère pour lui proférer des menaces. Craignant que ce dernier ne mette ses menaces à exécution, la jeune femme, âgée de 20 ans, a rapporté le cas au poste de police de Roche Bois, vendredi 18 septembre.

Violence conjugale : « Mo pou koup to figir…»