Il séquestre une femme en détresse, la viole et la sodomise
Faits Divers

Violence conjugale : « P… ! to ena galan…»

« San pitié mo capav pik sa avec twa !»  Ce sont les menaces proférées par un habitant  de Stanley, armé d’un couteau, à sa femme. Cela s’est produit à leur domicile samedi soir. L’époux, convaincu que sa femme le trompait avec un autre homme, était hors de lui.

« P… ! To ale vann to l… To ena galan», lui a-t-il dit.  Sa femme a tenté de le calmer mais il s’est encore plus énervé. Il s’est précipité dans la cuisine avant de revenir avec un couteau. « San pitié mo kapav pik sa avek twa», lui a-t-il dit d’un ton menaçant. L’épouse a porté plainte contre lui étant donné qu’elle avait obtenu un protection order