Actualités Judiciaire

Vol avec violence : objection à la remise en liberté de Sky To Be

Accusé provisoirement de “larceny armed with offensive weapon”, le chanteur Sky to Be a connu son verdict concernant sa liberté conditionnelle. Dans son « ruling », le magistrat Kevin Moorghen a objecté à la remise en liberté sous caution de Sky To Be de son vrai nom Jean Patrice Kevin Dina. C’était lors de sa comparution devant le tribunal de Port-Louis ce mardi 26 mars. De ce fait, Sky To Be restera en détention.

Le magistrat a soutenu que l’interprète du tube à succès Dodo Baba a déjà des antécédents avec la justice et qu’il est d’avis que l’artiste récidivera. Même si le présumé accusé avait fait ressortir qu’il a un enfant de deux ans et qu’il compte respecter les conditions qui lui seront imposées s’il est libéré, le magistrat a affirmé que Sky To Be a des nombreux contacts à l’étranger et il pourrait s’échapper.

À la sortie de la Cour, l’avocate Anna Sorayah Ganoo  représentant de Sky To Be a souligné qu’une autre motion sera très probablement mise.

Rappelons que, Sky To Be est soupçonné d’avoir, avec l’aide d’un complice, menacé un pompiste et un gardien au sabre avant de faire main basse sur une somme de Rs 20 000 à la station-service Shell à Roche Bois le 2 mars.

Vol avec violence : objection à la remise en liberté de Sky To Be