Actualités

Wakashio – Marée noire: l’opérateur du vraquier s’excuse pour les dégâts causés par la fuite de pétrole

L’exploitant du vraquier japonais, le MV Wakashio qui s’est échoué au large de Pointe d’Esny, Blue Day, à Maurice dans l’océan Indien a présenté ses excuses pour les dégâts causés à l’écosystème et à l’environnement marin, découlant d’un important déversement de pétrole, ce dimanche, à Tokyo. Cela d’autant plus que des responsables et des des écologistes soutiennent que les dégâts causés sont en train de provoquer une catastrophe écologique. C’est ce qui rapporte l’agence Reuters. 

«Nous nous excusons abondamment et profondément pour les graves problèmes que nous avons causés», a déclaré Akihiko Ono, vice-président exécutif de Mitsui OSK Lines lors d’une conférence de presse à Tokyo. Il a ajouté que l’entreprise «ferait tout ce qui est en son pouvoir pour résoudre le problème.» Selon nos recoupemernts, Misui OSK dépêchera une équipe à Maurice demain.

Selon les estimations au moins 1 000 tonnes de pétrole se sont échappées du navire vers les eaux entourant Maurice, souligne Reuters. Quelque 500 tonnes de pétrole ont été récupérées du navire, mais il en reste encore 2 500 tonnes sur le navire, indique-t-elle.

Une image satellite montre le navire MV Wakashio et la marée noire au large de la côte sud-est de l’île Maurice, le 8 août 2020, rapporte ce journal. “Le MV Wakashio, exploité par Mitsui OSK Lines, s’est drossé sur les récifs au large des côtes du sud-est de Maurice le 25 juillet. Du carburant a commencé à s’échapper du navire fissuré jeudi”, poursuit Reuters.

Il est souligné que la France enverrait, également, des équipes et du matériel spécialisés à Maurice, autrefois une colonie française, pour aider à faire face à cette marée noire.

Wakashio – Marée noire: l’opérateur du vraquier s’excuse pour les dégâts causés par la fuite de pétrole

 

 

L