Wayne Rooney arrêté à Washington pour ivresse et injures
Rooney a reconnu les faits et a payé une amende
Sport International

Wayne Rooney arrêté à Washington pour ivresse et injures

L’ex-attaquant de Manchester United, Wayne Rooney, se retrouve dans de beaux draps. L’anglais a été arrêté en décembre 2018 à l’aéroport de Washington pour ivresse et injures selon des documents de la cour.

Rooney qui est déjà sous le coup d’une suspension de deux ans de permis en Angleterre pour conduite sous l’emprise de l’alcool en septembre 2017 a été arrêté par la police des frontières de l’aéroport international Dulles, en Virginie du Nord, le dimanche 16 décembre 2018. Cela pour avoir lancé des jurons et pour s’être trouvé en état d’intoxication à son retour depuis l’Arabie saoudite après avoir assisté au Grand Prix Formula E à Riyadh.

Le joueur de 33 ans avait été relâché après avoir reconnu les faits. Il a par la suite payé une amende 25 $, vendredi dernier, soit le 4 janvier 2019.

Dans un communiqué, son club DC United a reconnu « être au courant des informations de presse indiquant que Wayne Rooney avait été arrêté en décembre ». « Nous comprenons l’intérêt des médias pour cette affaire, mais nous croyons qu’il s’agit d’une affaire privée de Wayne Rooney que DC United traitera en interne », devait faire ressortir le club de football.

Rooney avait rejoint l’équipe américaine en 2018 en provenance d’Everton. Il a grandement contribué au succès du DC United avec 12 buts et six passes décisives.

Wayne Rooney arrêté à Washington pour ivresse et injures