Actualités

Yannick d’Hotman, kinésithérapeute : « Corriger une mauvaise posture peut prendre six mois »

Le mal de dos peut avoir de multiples causes. Yannick d’Hotman, masseur et kinésithérapeute, a axé son intervention sur ce problème qui toucherait plus de 80 % de Mauriciens. C’était lors de la causerie, A nu mett enn dialog, qui s’est tenue à la Clinique Darné, à Floréal. Il s’est appesanti sur les mauvaises postures au quotidien et leurs effets néfastes sur la colonne vertébrale. Si prévenir un mal de dos est possible, cela passe par un travail pour corriger sa posture.

Lombalgie d’origine musculaire, hernie discale ou encore arthrose… Les causes du mal de dos sont multiples et peuvent être provoquées par de nombreux facteurs. « À l’image du patient, chaque mal de dos est unique et doit être soigné de manière appropriée », a expliqué Yannick d’Hotman. Le kinésithérapeute utilise un programme thérapeutique appelé « l’Ecole du dos », qui consiste à former des groupes de patients et à leur faire pratiquer des exercices physiques. Cette approche permet aux patients d’ajuster leur posture à leurs activités quotidiennes au bureau, à la maison ou lors de séances de sport. Grâce aux exercices physiques réguliers, ils renforcent également leurs muscles.

Ce faisant, le patient prend soin de sa colonne vertébrale, dont les deux fonctions consistent à protéger la moelle épinière et à maintenir le thorax. « La posture reflète souvent l’image que l’on a de soi. Par exemple, quelqu’un qui a une forte personnalité ne se tiendra pas de la même manière qu’une personne introvertie. Corriger une mauvaise posture peut prendre jusqu’à six mois de travail afin d’intégrer définitivement les bonnes habitudes », a-t-il fait ressortir. Ancrés dans notre inconscient, ces mauvais réflexes nous conduisent à faire des mouvements et des gestes non-adaptés à notre musculature.

En effet, le kinésithérapeute déconseille notamment les rotations du dos et d’autres mouvements comme se pencher en avant. Afin de les éviter, il a mis en avant plusieurs petits gestes simples à adopter au quotidien. Par exemple, pour déplacer un objet lourd, il est préférable de le pousser plutôt que de le tirer. S’il faut soulever ce même objet, c’est mieux de le rapprocher de soi et plier ensuite les genoux au lieu de se pencher. Toutefois, afin de pouvoir adopter ces bons réflexes deux types d’exercices sont nécessaires selon lui. Il est primordial, en effet, de travailler ses muscles abdominaux et dorsaux, et surtout de s’étirer régulièrement.

Yannick d’Hotman, kinésithérapeute : « Corriger une mauvaise posture peut prendre six mois »